PhD student
Position
Information
LSCP
Laboratory:

Laboratoire de Sciences Cognitives et Psycholinguistique

Address

Pavillon Jardin
29 rue d'Ulm
75005 Paris, FRANCE

Team
Cognitive development and pathology
Theme
Développement cognitif
Adviser
Contract starting date
01 September 2021
Application deadline
04 June 2021

Projet de thèse soumis à l'Ecole Doctorale Cerveau Cognition Comportement. Contrat doctoral attribué par concours.

Pour postuler: contacter au préalable Franck Ramus.

Processus d’Attribution des Contrats doctoraux 2021: http://ed3c.upmc.fr/index.php/contrats-doctoraux-fr

 

La réussite scolaire est associée à une meilleure insertion professionnelle, un meilleur revenu, une meilleure santé, et même une plus grande espérance de vie (Hahn & Truman, 2015). Apprendre à lire est l’une des étapes clé de cette réussite. Pourtant, un pourcentage considérable d’élèves sortent de l’école primaire avec de grandes difficultés en lecture : ils seraient 21 % en 2007 selon le rapport Lire Ecrire Compter, contre 11% en 1997 (Rocher, 2008). Ces résultats sont liés à de profondes inégalités. En effet, d’après les études internationales, la France est l’un des pays dans lesquels l’écart entre les élèves les plus performant et les plus faibles est le plus grand (OCDE, 2012).
Ce projet propose d’éclairer les déterminants de la réussite scolaire, et notamment de l’apprentissage de la lecture en exploitant de grandes bases de données de l’Education Nationale.
Pour cela, nous utiliserons principalement les données des évaluations nationales de CP-CE1 qui permettent de repérer les élèves en difficultés en lecture et en mathématiques. Ces évaluations ont été mises au point par le Conseil scientifique de l’Education Nationale (CSEN) afin d’aider les enseignants à repérer rapidement les élèves de CP en difficulté d’apprentissage de la lecture et des mathématiques et à leur offrir des interventions pédagogiques ciblées. Les tests mesurent différentes capacités qui sous-tendent l’acquisition du langage écrit et des mathématiques. Ils sont fournis aux écoles par la Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance (DEPP) et sont administrés par les enseignants à l’ensemble des élèves. L’enseignant peut ensuite consulter les résultats de ses élèves ; les élèves les plus en difficulté sont repérés au moyen de seuils établis sur chaque compétence. Des ressources pédagogiques sont enfin mises à disposition des enseignants afin de les orienter vers la meilleure intervention possible. Les épreuves étant administrées en début CP, mi-CP et en début de CE1, l’enseignant peut suivre la progression de ses élèves, et apporter une aide fondée sur leurs besoins précis à trois moments clés de leur apprentissage de la lecture.
Les évaluations nationales de CP-CE1 ont été conçues spécialement pour faciliter la mise en œuvre de l’approche Réponse à l’intervention (Fuchs & Fuchs, 2006; J. K. Torgesen et al., 2001; Joseph K. Torgesen et al., 2006), préconisant des interventions précoces et progressives en fonction des progrès des élèves, et qui a déjà fait ses preuves dans de nombreux pays en permettant de réduire les inégalités d’acquisition de la lecture. Les évaluations nationales fournissent 3 étapes d’évaluations permettant d’identifier les élèves à besoins particuliers, de mesurer leurs progrès et d’évaluer l’effet d’interventions pédagogiques se déroulant entre deux points de mesure.
L’objectif du projet est multiple :
1) Analyser les prédicteurs de la compétence en lecture (mesurée début CE1), à partir des compétences mesurées début CP et des autres variables disponibles. Cette analyse testera notamment le modèle simple de la lecture (Hoover & Gough, 1990), selon lequel la compréhension en lecture est une fonction multiplicative de la compréhension orale et de la reconnaissance des mots écrits.
2) Déterminer si les seuils définis par la DEPP pour identifier les « élèves à besoin » remplissent correctement leur fonction, et si nécessaire en définir de meilleurs.
3) Evaluer l’évolution des performances des élèves au cours des années successives de collecte des mêmes données (à partir de la rentrée 2018).
4) Déterminer les manuels et les pratiques pédagogiques qui sont associés aux progrès les plus importants des élèves. En première approche, cela s’effectuera en sondant un échantillon d’enseignants sur leurs manuels et pratiques. Si c’est possible (en collaboration avec l’Education Nationale), une approche expérimentale sera mise en œuvre comparant des groupes enseignants recevant des informations et des formations différentes sur les interventions pédagogiques à mettre en place.
En plus des évaluations nationales de CP-CE1, d’autres bases de données seront disponibles pour des analyses complémentaires, notamment le Panel 2011 de la DEPP ayant suivi 15000 élèves depuis le CP.
Le candidat devra posséder une bonne maîtrise des outils statistiques applicables aux grandes bases de données.